It seems you're in
Choose other country

Définition du lead time et comment l’optimiser

Pierre Grante
Pierre Grante | 11 min lu

Souscrivez pour rester à jour

check
Super!
Vous êtes maintenant inscrit!
subscribe-decor

Lead time.

Le terme ne vous est certainement pas étranger si vous travaillez dans la logistique ou la supply chain.

Et pour cause, le lead time (qui est un délai) avec le niveau de stock par exemple fait partie des KPI à surveiller de près pour vous assurer d’avoir une supply chain fluide et optimisée.

C’est pourquoi il est crucial de savoir exactement ce qu’est le lead time, comprendre à quel point il est important et comment l’optimiser.

Une fois que vous aurez lu cet article vous saurez donc :

  • Ce qu’est le lead time : sa définition, pourquoi le lead time est important et la différence avec le cycle time et takt time
  • Comment optimiser le lead time : les facteurs d’influence et nos 7 conseils pour réduire le lead time

Plongeons donc dans le vif du sujet.

Qu’est-ce que le lead time et pourquoi il est important

Commençons donc par le début : voyons d’abord de quoi il en retourne exactement et pourquoi le lead time est un KPI crucial pour votre entreprise.

Définition du lead time et comment le calculer

Nous allons voir que le lead time a une définition qui peut varier.

Mais aucune inquiétude, nous allons tout vous expliquer et tout sera clair lorsque vous aurez fini de lire la partie suivante.

Définition du lead time

En fait, la définition du lead time est assez simple : il s’agit du temps qui s’écoule entre le début et la fin d’un processus.

Mais là où ça se “complique” c’est qu’il y en a plusieurs.

Logique en même temps, le processus mesuré par le lead time peut être n’importe quel processus dans l’absolu.

Et bien souvent, lorsqu’on parle de lead time on pense à un lead time en particulier : le lead time de vente ou de commande.

Voyons donc les significations principales (il y en a d'autres) que peut prendre le lead time :

  • Lead time de vente ou de commande : c’est le temps qui s’écoule entre une commande et sa livraison (en passant par la préparation de commande entre autres). C’est justement ce lead time auquel on fait souvent référence.
  • Lead time d’achat ou d’approvisionnement : il s’agit du temps qui s’écoule entre la recherche d’un produit jusqu’à sa réception.
  • Lead time de production : c’est le temps qui passe entre le moment où un fabricant commence la production et où le produit est prêt à être livré.

Mais comment calcule-t-on un lead time ?

Eh bien cela dépend du lead time dont on parle. Mais le calcul est souvent assez simple.

Calcul du lead time

Tableau de calcul

En fonction du lead time dont nous parlons le calcul diffère.

Pour le lead time de commande, qui est le plus commun, il se calcule tout simplement ainsi :

Lead time de commande ou de vente =
Date de livraison - Date de commande

Quant au lead time en général, on peut simplement le calculer ainsi :

Lead time =
Date de fin du processus - Date du début de processus.

Nous vous avons dit que le lead time est un indicateur crucial pour votre entreprise.

Et nous allons vous dire pourquoi.

Comme il existe plusieurs types de lead time, nous allons aussi voir pourquoi calculer et connaître le lead time de commande, d’approvisionnement et de production est important plus particulièrement.

Pourquoi le lead time est-il important et pourquoi l’optimiser

De façon générale, il est important de calculer et connaître son lead time car cela permet à votre entreprise d’améliorer la fluidité de sa supply chain, de réduire les coûts et d’apporter plus de satisfaction au client.

Et donc de vendre plus.

Plus particulièrement, voici pourquoi vous devriez optimiser vos lead time :

Lead time de commande ou de vente

Nous l’avons déjà souligné, c’est un des lead time les plus utilisés. Et donc les plus importants.

La raison ?

Dans un monde où tout va toujours plus vite et où il y a toujours plus d’informations, vos clients s’attendent de plus en plus souvent à une date précise de livraison et à une livraison rapide.

Vous devez être à même de répondre à cette demande.

Estimer la durée entre une commande passée et sa livraison vous permettra ensuite d’apporter les optimisations nécessaires et d’être plus compétitif.

Donnez donc le plus d’informations possibles (commande validée, en cours de préparation, etc.) à vos clients et livrez-les rapidement après qu’ils aient passé commande.

Par exemple si votre préparation de commande prend trop de temps et que cela allonge votre lead time de commande, regardez les optimisations que vous pourriez faire :

  • Automatiser davantage
  • Utiliser un emballage facile et rapide à fermer car conçu pour les expéditions comme notre boîte postale en carton

Packaging entièrement personnalisé avec Packhelp

  • Utiliser une méthode de picking comme le goods to man plutôt que man to goods comme nous l’expliquons dans notre article sur la supply chain

Lead time d’approvisionnement ou d’achat

Que vous soyez distributeur de produits finis ou bien fabricant, vous dépendez de vos fournisseurs pour que votre business tourne.

Il est donc crucial de connaître le lead time de votre approvisionnement pour assurer et gérer le service que vous fournissez de façon efficace.

Par exemple, cela peut vous éviter une pénurie si vous avez mal anticipé votre lead time d’approvisionnement et que votre stock est à zéro.

Le reste de votre supply chain dépend de ce lead time.

Lead time de production

Ouvrier qui travaille dans une usine

Connaître votre lead time de production est capital car cela déterminera le niveau de stock dont vous aurez besoin pour répondre à la demande de vos clients.

Or, le stock c’est de la trésorerie immobilisée.

Avec une bonne connaissance de votre lead time de production, vous pourrez notamment voir si vous avez des goulots d’étranglement (des éléments qui ralentissent) au sein de votre chaîne de production par exemple. Et les faire disparaître pour optimiser votre production.

La différence entre lead time, cycle time et takt time

Si vous avez entendu parler de lead time, vous avez peut-être entendu également parler de cycle time (temps de cycle) ou encore même de takt time.

Vous en avez peut-être entendu parler, mais vous avez du mal à comprendre ce qu’ils sont, notamment par rapport au lead time.

Dépoussiérons donc un peu tout ça.

Takt time

Le terme takt time vient de l’allemand (Taktzeit).

Le takt time fait référence à la durée idéale de production d’un bien. C’est un rythme de production théorique et idéal pour répondre à une demande client.

Il se calcule ainsi :

Takt time =
Temps disponible / Nombre d’unités voulues

Cycle time ou temps de cycle

Le temps de cycle, lui, correspond à la durée moyenne pour réellement fabriquer une production qui répond à une demande client.

En gros, c’est comme le takt time, mais dans la pratique.

Ouvrier dans une usine de fabrication

Le cycle time prend donc lui en compte (contrairement au takt time), la durée de fabrication des pièces défectueuses par exemple (ou de tout autre problème survenant lors de la production).
On le calcule de cette façon :

Cycle time =
Temps disponible / Nombre d’unités produites

Maintenant que la définition du lead time est clarifiée et que nous savons l’importance de le calculer, voyons concrètement comme l’optimiser.

Comment optimiser (réduire) votre lead time

Parlons enfin optimisation.

Enfin, presque.

Car pour savoir comment optimiser votre lead time (et donc le réduire), voyons d’abord quels sont les facteurs qui l’influencent.

Les facteurs qui influencent le lead time

Nous comptons 5 facteurs principaux qui vont influencer votre lead time.

Les voici.

Le personnel

Le personnel de votre entreprise fait tourner votre activité au quotidien.

Une bonne partie de votre lead time dépend donc forcément de celui-ci.

Par exemple si un employé tombe malade, vous aurez soit à subir un ralentissement, soit à former une nouvelle personne qui la remplace temporairement.

Employé avec un carton dans un entrepôt

Et tout cela a forcément un impact sur votre lead time, quelqu’il soit (production, commande, etc.)

Vos fournisseurs

On vous a déjà dit qu’un mauvais fournisseur risque de vous causer plus de problèmes qu’un mauvais matériel ?

C’est pourtant souvent le cas.

Optimiser votre lead time, cela veut aussi dire pouvoir faire confiance à votre fournisseur (que ce soit de composants, d’emballages ou de fournitures).

Celui-ci doit donc non seulement répondre à vos attentes la première fois, mais aussi à chaque fois que vous passez commande chez eux.

Sinon c’est toute votre chaîne d’approvisionnement qui se retrouve touchée.

Et votre lead time n’est plus fiable.

Assurez-vous donc d’être satisfait par l’offre de votre fournisseur mais aussi de bien vous entendre avec lui et de pouvoir lui faire confiance.

Soyez fidèle à votre fournisseur pour les bonnes raisons et pas uniquement parce qu’il a les prix les plus bas.

Emplacement géographique

L’emplacement de votre entreprise a un rôle important à jouer dans la rapidité avec laquelle on peut se procurer vos produits.

De même, l’emplacement de votre fournisseur joue dans votre lead time d’approvisionnement.

Si vous êtes particulièrement loin de votre fournisseur ou éloigné d’un hub de transport, votre lead time d’approvisionnement s’en trouve rallongé.

Chargement de marchandises à un aéroport

Idem si vous êtes loin de vos clients. Votre lead time de commande risque d’être plus long.

Gardez donc en tête d’où vient votre approvisionnement et où vous êtes situés par rapport à vos clients pour optimiser vos lead time.

Jours ouvrés et jours fériés

On n’y pense pas nécessairement, pourtant les fêtes nationales et jours fériés de chaque pays ont un impact sur votre lead time et supply chain.

Particulièrement dans une économie mondialisée, où vos produits viennent de ou sont expédiés régulièrement vers un autre pays.

Le 14 juillet n’est férié qu’en France. À l’inverse, le 4 juillet, lui, n’est férié qu’aux États-Unis.

Prenez donc cela en compte lorsque vous songez à rendre votre supply chain plus efficace et à réduire vos lead time.

Allez, on est sympa, on vous a trouvé une liste des jours fériés de chaque pays.

Douanes et quarantaines

Lorsque vous expédiez à l’international, il y a des réglementations à connaître, notamment concernant les droits de douanes, les produits autorisés ou non et les quarantaines.

Surtout en ce moment en raison du Covid 19, certains pays ont réduit les échanges avec le reste du monde.

Et cela a bouleversé les chaînes d’approvisionnement de nombreux pays et entreprises.

Retrouvez comment l’état de l’activité de Packhelp est affecté le Covid-19 (on vous rassure, ça va bien).

Il est donc important d’y penser et d’adapter votre calcul de lead time à cela.

7 conseils pour optimiser votre lead time

Voyons donc enfin les conseils que vous attendiez.

Bien connaître les étapes de votre supply chain et leurs lead time individuels

Cargos sur un quai de déchargement d'un port

Comme nous l’avons vu, il y a plusieurs lead time.

Afin de pouvoir optimiser votre lead time général, il est important de connaître donc tous les lead time qui entrent dans le calcul de votre lead time global (ceux que nous avons vu mais également tous les autres).

Et donc de connaître les différentes étapes de votre supply chain telles que la fabrication, le transport ou encore le temps de traitement en entrepôt.

Mieux gérer les imprévus de la supply chain

Gérer les imprévus vous évitera des lead time rallongés bêtement.

Le problème bien sûr, c’est que cela est plus facile à dire qu’à faire.

C’est pour cela que nous vous conseillons d’utiliser un logiciel logistique qui limitera les imprévus et améliorera votre lead time.

Un tel logiciel peut par exemple vous aider à gérer les produits reçus non conformes ou non commandés. Ou encore à optimiser vos paramètres logistiques pour la préparation de commande.

Autre alternative : tout simplement passer par un prestataire logistique.

Alors certes vous aurez légèrement moins de contrôle sur vos processus logistiques, mais cet expert logistique sera à même d’optimiser vos lead time mieux que quiconque.

À condition de bien choisir votre prestataire logistique.

Acheter local

On l’évoquait dans les facteurs d'influence du lead time : l’emplacement géographique.

Privilégier un fournisseur local ou proche vous permet donc de considérablement raccourcir votre lead time.

Sans compter qu’une fabrication locale peut rapporter gros niveau ventes : l’écologie et le local ont le vent en poupe.

Usines de fabrication

À défaut d’avoir un fournisseur proche, il est intéressant de voir s’il est proche d’un hub de transport majeur (port, aéroport, etc.).

Commander moins mais plus souvent

Cela peut paraître contre-intuitif a priori.

En effet, commander davantage permet souvent de bénéficier d’un prix dégressif et de bien négocier son contrat avec son fournisseur.

Mais c’est sans compter les désavantages d’une commande très importante et espacée dans le temps :

  • Cela demande du stockage supplémentaire : il faut donc de l’espace et cela coûte. Cela veut dire aussi un stock immobilisé, et donc de la trésorerie immobilisée en attendant que le stock soit vendu
  • Cela rallonge votre lead time : votre fournisseur va prendre plus de temps à vous livrer

C’est pourquoi envisager de passer des commandes plus petites mais plus fréquentes est intéressant pour la réduction de votre lead time.

Par exemple, plutôt que passer de très grosses commandes tous les 6 mois ou tous les ans, passez des commandes plus petites tous les mois ou 2 mois.

C'est ce qu'on appelle travailler en flux tendu (ou du moins s'en rapprocher). De plus en plus d'entreprises s'y mettent. On vous en parle plus en détail dans notre article sur la supply chain.

On ne va pas vous mentir, le prix de revient à l’unité sera un peu plus élevé.

Mais votre stock sera beaucoup plus facile à gérer, il vous coûtera beaucoup moins cher et votre lead time sera considérablement réduit.

Pour compenser le prix à l'unité plus élevé, certaines entreprises proposent à travers un programme de fidélité de faire des économies grâce à des commandes régulières mais pas nécessairement importantes.

C’est notre cas par exemple avec le programme Wallet. Vous récupérez du cashback en pourcentage sur votre prochaine commande d'emballage. Ainsi, peu importe le montant de chaque commande, vous économisez à tous les coups.

Prévoir vos ventes

Table de réunion avec ordinateurs et feuilles

La prévision de vos ventes est essentielle à bien des activités de votre entreprise, notamment pour le management commercial ou de la supply chain.

Normal, leur but est de prévoir le futur et donc la pérennité de l’entreprise.

Et bien sûr, utiliser la prévision de vos ventes vous permettra d’optimiser vos lead time, par exemple en passant commande au moment opportun.

En effet, une commande fournisseur passée trop tard allonge le lead time de commande pour vos clients. À l’inverse une commande fournisseur passée trop tôt vous oblige à stocker plus que nécessaire et donc à allonger le lead time de stockage.

Passez donc un peu de temps avec votre département des ventes pour obtenir la meilleure estimation possible des ventes à venir.

Standardiser

Chaque commande que vous passez ou que vos clients passent qui requiert un certain degré de personnalisation sont autant de temps en plus à les fabriquer et/ou préparer.

Voyez donc avec vos responsables s’il y a une possibilité de standardiser certains produits, voyez si certaines demandes particulières sont récurrentes et se ressemblent.

Mais la standardisation s’applique également à vos processus internes par exemple. Chaque processus standardisé, c’est du temps de gagné et donc un lead time optimisé.

Minimiser le nombre de fournisseurs et négocier vos contrats

Camions au quai de chargement d'un entrepôt

Avoir plusieurs fournisseurs peut effectivement vous permettre de faire jouer la concurrence et parfois d’obtenir de meilleurs prix.

Mais est-ce que cela vaut la peine de garder un fournisseur juste pour un produit à peine moins cher qu’ailleurs ?

C’est une livraison de plus à gérer et un interlocuteur en plus avec lequel échanger. C’est aussi des lead time plus compliqués à gérer et calculer. Et des ralentissements possibles.

Regrouper vos fournisseur et minimiser leur nombre vous aidera non seulement à éviter cela en uniformisant vos processus, mais aussi à pouvoir négocier vos contrats pour obtenir des tarifs dégressifs.

Gardez simplement un fournisseur de secours au cas où il y aurait un problème.

Le lead time en deux mots

Pour résumer, on peut dire que le lead time est un KPI crucial à surveiller de près.

En effet, le lead time a impact sur votre compétitivité et vos ventes, peut-être plus que vous ne l’imaginez.

Et bien connaître et calculer votre lead time et même vos lead time est l’étape préliminaire à une optimisation.

Mais plusieurs facteurs influencent le lead time, de l’emplacement de votre entreprise à votre choix de fournisseur.

Heureusement, une fois que savez cela et avez conscience de l’importance de votre lead time et savez comment le calculer, il est bien plus facile de l’optimiser.

Pour cela :

  • Apprenez à bien connaître votre supply chain
  • Soyez prévoyant
  • Écourtez les distances
  • Standardisez au maximum
  • Commandez moins mais plus régulièrement auprès du minimum de fournisseurs

En parlant de fournisseur : vous pouvez commencer par optimiser votre approvisionnement en emballage dès maintenant.

Avec Packhelp, vous avez la possibilité de recevoir votre packaging régulièrement et en plus petite quantité afin de réduire votre lead time.

Nous offrons aussi des solutions comme notre boîte postale en carton, conçue pour des expéditions sûres et très rapide à sceller grâce à sa double bande adhésive inclue (qui optimisera donc votre lead time de préparation de commande).

Découvrir la boîte postale

 

Decor

Abonnez-vous pour reçevoir les conseils concernant l’emballage pour ecommerce

check
Super!
Vous êtes maintenant inscrit!
Choose other country
Ce n'est pas ce que vous cherchez ? Aucun problème, on s'occupe de vous.

Recevez un devis personnalisé pour votre emballage


Obtenir mon devis
exit-intent-image