Go shopping on your local site


or choose another country

Quick commerce : le nouveau mode de consommation de 2022

Sonia Bouchama
Sonia Bouchama | 5 min lu

Souscrivez pour rester à jour

check
Super!
Vous êtes maintenant inscrit!
subscribe-decor

De nos jours, l'hyperactivité règne sur notre société. De la politique au monde de l'entreprise, en passant par notre vie privée, l'urgence domine.

La façon dont nous traitons l'urgence dicte la façon dont nos entreprises seront performantes.

Tout ce qui concerne le marketing et le commerce se déroule en accéléré. En particulier ces dernières années à cause de la pandémie mondiale du Coronavirus.

Aujourd'hui, les consommateurs peuvent utiliser une application pour que les achats les plus élémentaires soient livrés à leur porte, souvent dans les 30 minutes.

Du coup, il est facile de voir comment les confinements et les restrictions liées à la Covid-19 ont exacerbé le développement du modèle commercial quick commerce (ou Q-commerce) ou "Commerce rapide".

Le monde des achats en ligne évolue continuellement. Box d'abonnement, dropshipping, D2C, recommerce, click and collect...

Le quick commerce est-il juste "un autre modèle d'entreprise", ou est-ce vraiment notre nouveau mode de consommation ?

C'est ce que nous allons voir dans cet article.

ordinateur et téléphone
©Christina Wocintechchat

Le quick commerce, c'est quoi ?

Le quick commerce, (q-commerce) ou commerce rapide, est une version évoluée de e-commerce, basée sur un nouveau modèle de livraison à la demande.

Le processus d'achat est le même, c'est-à-dire 100% en ligne, mais la livraison est intrinsèquement différente.

Ultra rapide, son objectif est d’assurer au client de recevoir le produit acheté en quelques dizaines minutes, comme sont aujourd’hui livrés les repas via Uber Eats ou Deliveroo.

Dans le monde du commerce Q-commerce, la livraison se fait en quelques minutes et non en quelques jours.

Également communément appelé "livraison à la demande", il devient rapidement un outil de prédilection pour les citadins à court de temps.

Avec la demande croissante de livraison à domicile de biens essentiels en raison de l’arrivée de la pandémie de COVID-19, le quick commerce a connu une explosion en termes de croissance organique des affaires.

D’un point de vue consommateur, le q-commerce répond simplement à la volonté de pouvoir disposer de produits immédiatement après les avoir achetés, et ainsi de tirer satisfaction d’un achat peut-être impulsif.

De cette façon, la vente en ligne bénéficie enfin de l’un des avantages du magasin physique.

livreur q-commerce

L'évolution du q-commerce

Les cinq principaux facteurs à l'origine de l'essor rapide du q-commerce sont :

  • Les modes de vie de plus en plus "fast"
  • L'urbanisation
  • Les petits ménages
  • La COVID-19
  • Le vieillissement de la population.

On peut compter pratiquement dans les quatre coins de la planète un ou plusieurs services de livraison fonctionnant sur le modèle quick commerce.

L'Europe n'est pas mal représentée, notamment l’Hexagone où le marché est en pleine expansion. La liste s'allonge rapidement, mais elle témoigne de la forte concurrentialité du marché du quick commerce et de la pluralité des acteurs présents en France.

Citons en plus des sociétés allemandes Gorillas et Flink, l’espagnole Glovo, la russe Yandex, la britannique Weezy, la hollandaise Picnic, l’italienne Everli, la turque Getir… ou encore la française Kol.

D'ailleurs, si on devait citer un exemple de start-up qui a réussi dans le modèle q-commerce ce serait bien Kol.

En effet, dès ses débuts, la start-up proposait de livrer à domicile en 20 minutes des produits alimentaires, quelle que soit l’heure.

D’abord réservée aux vins, spiritueux, bières et boissons non alcoolisées, Kol compte désormais environ 1000 références et plus seulement des breuvages.

Avec un millier de commandes par jour et environ 500 000 € de chiffre d’affaires mensuel, nul doute que le modèle répond à une vraie demande.

livreur avec un sac devant une maison

Pourquoi le quick commerce est de plus en plus populaire?

Il y a une raison pour laquelle vous voyez plus de conducteurs de livraison à 2 roues dans votre ville.

La livraison ultra-rapide de biens de grande consommation ne devient que plus populaire car en plus de la pandémie du Coronavirus et de ses variants, il y a là un véritable opportunité pour les investisseurs.

Dans une débâcle de "poule ou d'œuf", les investisseurs coulent plus de liquidités dans le monde du quick commerce, lui permettant de croître encore plus.

Cet investissement obtient plus de détaillants et de produits dans la gamme d'une entreprise, plus de conducteurs de livraison sur la route et contribue à rendre les prix plus compétitifs, ce qui rend le modèle de prestation de Q-commerce plus attrayant pour plus de consommateurs.

Grâce à d'autres investissements, plus de fournisseurs sont partenaires de plus de marques pour offrir un accès exclusif aux biens de grande consommation les plus recherchées.

Donc plus de partenariats.

Par exemple, Carrefour et Everli concluent un partenariat pour la livraison de courses en ligne en France et Everli déploie son offre alternative au quick commerce dans 9 villes françaises.

En bref, plus de partenariats = plus de nouvelles demandes.

pénurie de la supply chain

E-commerce vs q-commerce

Les achats en ligne ont changé la façon dont les utilisateurs d'internet font leurs achats. Des vêtements à l'électronique, des plantes aux cosmétiques, les consommateurs pourraient et peuvent acheter à peu près tout ce qu'ils veulent.

Les marketplaces comme Amazon et Alibaba ont augmenté ce qui est disponible et aussi rendu moins cher cette obtention. En à peine 3 jours ou parfois même du jour au lendemain, votre produit serait à votre porte.

Amazon Prime a amené de nombreux consommateurs à s'attendre à une livraison en environ 24 heures.

Et aujourd'hui, la crise de la chaîne d'approvisionnement rend les choses plus difficiles.

Cela rend la commodité du quick commerce incroyablement attrayant, livré de près ou de loin en moins de 30 minutes.

Lire aussiChaînes d’approvisionnement mondiales : Packhelp fait face à la crise de la supply chain

pénuries mondiales covid 19

Les avantages du quick commerce

Si vous êtes un propriétaire de marque et que vous envisagez d'utiliser le canal quick commerce dans le cadre d'une stratégie omnicanal plus large, voici quelques raisons pour lesquelles cela peut être un investissement rentable :

USP (Unique Selling Proposition) compétitif

Votre marque a ses propositions et elles ont plus de valeur : c'est ce qui vous distingue de vos concurrents.

Pour les marques sur un marché concurrentiel qui ont du mal à se distinguer, le quick commerce peut présenter votre marque aux clients qui sont prêts à essayer de nouvelles choses instantanément.  

Des marges potentiellement plus élevées

Comme vous l'avez vu tout au long de cet article, le prix passe après la commodité.

Cette commodité est quelque chose pour laquelle les consommateurs sont prêts à payer. 

L'ensemble du modèle de q-commerce se concentre sur des volumes plus petits de moins de produits , ce qui se traduit par un AOV (Average Order Value) qui est généralement supérieur à celui de votre boutique en ligne.

Par conséquent, les détaillants peuvent répertorier leurs articles les plus rentables sur un marché quick commerce et ne pas avoir à se soucier du prix est un facteur déterminant. 

Une nouvelle façon de fidéliser

Le quick commerce est basé sur le "besoin immédiat". Lorsqu'un client a besoin de votre produit, il s'attend à ce qu'il fonctionne comme prévu.

Lorsque votre marque peut répondre à la demande immédiate des clients pour le produit et répondre aux attentes du client en termes de performances, vous avez coché deux cases essentielles pour aider votre client à devenir fidèle

Le Q-commerce met votre marque en position d'anti-stress tandis que votre produit résout le problème. 

emballage en carton pour l'envoi

Moins de frictions dans la prise de décision

Les consommateurs se tournent vers le quick commerce car ils ont besoin du produit maintenant.

Les marques qui placent leurs produits dans le domaine q-commerce augmentent leurs chances d'être achetées par rapport à leur boutique en ligne, car les gens manquent de temps et sont moins susceptibles d'analyser un produit. 

Fonctionnement 24/24

Dans le e-commerce traditionnel, les livraisons sont effectuées pendant les heures ouvrables - peut-être le samedi.

Avec le commerce rapide, c'est une opération non-stop, 24 heures sur 24. 

Vous avez la fringale à 2 heures du matin ? Faites-vous livrer ces chips à votre porte. 

Se lever à 4 heures du matin pour un vol, pour découvrir qu'il vous manque du dentifrice ? Pas de drame. 

Le quick commerce expose votre marque à plus de clients à toutes les heures de la journée, ce qui signifie que le temps n'est plus le facteur qu'il était autrefois. 

Les attentes du client

Les clients veulent recevoir leur commande rapidement et sont prêts à la payer, mais d'autres facteurs doivent être pris en compte. 

Choix élargi. Les clients quick commerce qui veulent du lait écrémé mais qui ne peuvent acheter que du lait entier ne seront pas des défenseurs de votre entreprise ou du modèle commercial de quick commerce.

Respect de l'environnement. Plus de 50 % des consommateurs sont influencés par l'éco-responsabilité d'un produit . Les sacs de livraison et les emballages alimentaires doivent être durables, tout comme le produit lui-même. 

food packaging packhelp

Fidélité. Tout le monde a sa marque de café préférée ou son type de céréales préféré.

Être reconnu pour sa fidélité à cette marque aide à garder les clients investis et à utiliser la plate-forme.

Il peut s'agir d'une récompense avec le détaillant ou d' une forme de Gamification au sein de la plate-forme q-commerce elle-même, mais la fidélisation de la clientèle est primordiale . 

Jusqu'où ira le quick commerce ?

Sans l'ombre d'un doute, on peut d'ores et déjà anticiper un doublement de la consommation via des sociétés de livraison spécialisées dans "l'ultra-rapide".

Une croissance qui donne naissance à de nouveaux concurrents mais aussi qui affirme la force des acteurs déjà présents.

En effet, une tendance pareille doit surtout sans cesse évoluer pour optimiser les services de livraison.

Comment ?

Eh bien les sociétés de livraison qui se spécialisent dans le quick commerce se fient à des logiciels prédictifs.

Ces derniers sont capables d'anticiper les demandes des consommateurs et ainsi d’ajuster les stocks au sein des lieux d’entreposage, au plus près des clients. Pas bête hein ?

Pour ce qui est de la livraison du dernier kilomètre, les entrepôts font de 250 à 1 000 m² en rez-de-chaussée et sont très bien connectés par les transports en hyper-centre de ville comptant au moins 50 000 habitants.

Idéalement, la réserve se situe à moins de 3 kilomètres du consommateur afin de garantir une livraison en quelques minutes.

Cet engouement pour le quick commerce devrait donc contribuer à booster la demande en espace de stockage du dernier kilomètre.

Alors que la logistique s’impose à grande vitesse comme une classe d’actifs viable et attrayante pour les investisseurs, ce regain d’intérêt participera certainement à compresser d’autant plus les taux de rendements.

Trouvez l'emballage idéal

Parcourez notre gamme d'emballages personnalisés et toutes nos solutions packaging.

Voir la gamme
Choose other country
Ce n'est pas ce que vous cherchez ? Aucun problème, on s'occupe de vous.

Recevez un devis personnalisé pour votre emballage


Obtenir mon devis
exit-intent-image