Go shopping on your local site


or choose another country

Comment utiliser la théorie des couleurs

Pierre Grante
Pierre Grante | 4 min lu

Souscrivez pour rester à jour

check
Super!
Vous êtes maintenant inscrit!
subscribe-decor

90% de la décision des consommateurs d’aimer ou non un produit repose sur la couleur. Décision qu’ils font en seulement une minute trente…

Choisir la couleur de votre packaging, de votre magasin ou site internet est crucial. D’où l’intérêt de connaître la théorie des couleurs et de savoir l’utiliser pour mettre en valeur votre marque et produit.

Vous allez donc apprendre dans cet article :

  • Les basiques du branding
  • La théorie des couleurs dans le branding
  • 6 exemples de marques qui savent utiliser les couleurs

Quelques basiques du branding

Dans leur livre “Les fondations du Marketing”, David Jobber et John Fahy indiquent que le branding repose sur les 4 C que voici :

  • Clarté : développer un message simple qui décrit la valeur de votre marque
  • Cohérence : exprimer ce message dans toutes vos communications
  • Crédibilité : votre message doit être crédible
  • Compétitif : votre message doit promettre plus que vos concurrents

Ensemble de produits et branding en oir

Le branding de votre marque se traduit à travers plusieurs éléments cruciaux :

  • La nom de votre marque
  • Votre logo
  • Vos visuels
  • Vos polices de caractère

Voyons brièvement maintenant ce que sont chacun de ces éléments et à quoi ils servent.

Nom de marque

Le nom de marque est tout simplement le nom qui rendra votre marque identifiable et unique.

Vous vous distinguez ainsi de vos concurrents.

Par exemple, si vous vous appelez Darty, vous vendez la même chose que Boulanger, mais on sait que vous n’êtes pas Boulanger (oui oui, on a tous pensé “le contrat de confiance”).

Le logo

S’il y a bien un élément hyper important pour votre branding, c’est votre logo.

Certaines marques n’ont plus besoin d’utiliser leur nom de marque ni de visuel ou texte additionnel pour être identifiables : leur simple logo suffit.

Nique par exemple. Apple aussi.

Et bien d’autres encore.

Le secret d’un bon logo est simple, il doit être :

  • Simple
  • Unique
  • Refléter ce que vous vendez

Cela le rend fort et facile à reconnaître. Et surtout : attrayant.

Logo virgule de Nike sur des baskets

Reprenons l’exemple de Nique : c’est exactement ce qu’ils ont su appliquer.

La fameuse virgule est on ne peut plus simple. Personne d’autre n’a de logo similaire ou ressemblant. Et la dynamique qui s’en dégage reflète tout à fait la vivacité et le sport.

Votre logo est un peu comme la porte d’entrée vers votre marque. Vous pouvez ainsi le décliner sur votre site, votre packaging, vos réseaux sociaux, votre boutique, vos cartes de correspondance, etc.

Les visuels

Les visuels de votre marque contribuent de façon significative à l’expérience client.

Ils plongent vos clients et prospects dans votre univers et contribuent à vous distinguer.

En voici un exemple fort :

Sachet de café avec un singe en rouge et noir

Cette marque de café a utilisé l’espace négatif pour représenter le singe, ce qui donne cet effet inattendu et poétique.

L’usage du rouge n’est aussi pas neutre du tout : on se figure chaleur et force en découvrant cet emballage.

Vos visuels communiquent donc beaucoup de choses sur vos produits ou services. Vous vous positionnez, montrez qui vous êtes et ce que vous offrez.

La police de caractère

L’impact des polices de caractère a tendance à être largement sous-estimé dans le branding.

À lire aussi : trouver sa police de caractère gratuite

Prenons encore une fois l’exemple de Nike.

C’est une marque forte, active et qui exige votre attention. Et bien c’est exactement ce que montre leur police d’écriture.

Boîte à chaussures Nike avec logo

Vous le voyez grâce à l’image ci-dessus, la police de caractère a un impact non négligeable sur notre perception d’une marque.

Trouvez donc une police d’écriture qui vous correspond et vous rend unique.

Un écueil à éviter cependant : personne n’aime le Comic Sans.

Voici pourquoi :

Exemples d'utilisation de la police de caractère comic sans

Maintenant que nous avons couvert les bases du branding, voyons ce qui nous intéresse d’un peu plus près : la théorie des couleurs et comment l’utiliser à votre avantage.

La théorie des couleurs dans le branding

Aujourd’hui, le succès d’une entreprise ne dépend clairement pas que de la qualité et de l’intérêt de son produit ou service.

Le succès d’une entreprise dépend aussi beaucoup de la façon dont elle communique et se présente. Autrement dit, son succès dépend aussi de son branding.

La couleur est justement un des aspects du branding les plus importants alors qu’on a tendance à la négliger (rappelez-vous les 90% de la décision des consommateurs basée sur la couleur).

Oui, les couleurs ont un impact sur les décisions de vos leads et prospects et nous allons voir comment elles marchent et comment vous pouvez les utiliser.

RVB et CMJN

Si ça vous dit quelque chose, c’est normal. Le RVB et CMJN sont des couleurs de bases qu’on peut mélanger pour créer toutes les autres couleurs (enfin pas tout à fait, on y revient à la fin de cette partie).

RVB ou RGB (synthèse additive)

Couleurs primaires RVB

RVB est simplement l’acronyme de Rouge Vert Bleu, soit RGB en anglais pour Red Green Blue.

C’est le système utilisé pour tous les écrans qui nous entourent : télévision, PC, smartphone, tablette, vidéoprojecteur, etc.

Et vous allez comprendre pourquoi.

Les écrans utilisent la lumière pour créer de la couleur. Ok, j’enfonce une porte ouverte. Mais ça a son importance.

Le fait de mélanger différentes lumières est ce qu’on appelle une synthèse additive car on ajoute de la lumière. Les couleurs lumineuses s’additionnent et créent ainsi d’autres couleurs plus claires. En effet, c’est une évidence : plus il y a de lumière, plus celle-ci est claire.

D’ailleurs, si vous additionnez les 3 couleurs primaires Rouge Vert et Bleu, vous obtenez de la lumière blanche pure, parfaite addition des 3 couleurs de base RVB.

C’est ainsi qu’en mélangeant le rouge et vert des couleurs RVB, on obtient du jaune.

Et on peut ensuite obtenir encore une nouvelle couleur en mélangeant le jaune à une autre couleur, qu’elle soit Rouge Vert Bleu ou violet en fait. Violet obtenu en mélangeant (ou additionnant) le Bleu et le Rouge. Et ainsi de suite.

Les possibilités sont infinies.

  • L’intérêt des couleurs RVB pour votre marque

Bon, vous avez pris des choses sur le RVB, mais ça vous fait une belle jambe me direz-vous.

Voici pourquoi il est essentiel de savoir utiliser le RVB :

Mettons que vous soyez une marque de sneakers et que vous veniez de créer votre logo ou de le renouveler. C’est un logo pétant en jaune vif. Vous l’uploadez sur votre site, sur Facebook, Tik Tok, Instagram, LinkedIn… Et là malheur : il apparaît non pas jaune vif mais jaunâtre… C’est moche et ça ne transmet pas du tout ce que vous vouliez.

Votre erreur ? Votre logo n’est pas encodé en RVB mais en CMJN. Pour tous vos visuels destinés aux écrans, pensez donc à bien les créer en RVB.

Voyons maintenant comment fonctionne le CMJN dans la théorie des couleurs.

CMJN ou CMYK (synthèse soustractive)

Couleurs primaires CMJN

CMJN est l’acronyme de Cyan Magenta Jaune Noir, que vous connaissez peut-être sous le nom CMYK en anglais pour Cyan Magenta Yellow Key (la couleur Key étant le noir aujourd’hui).

C’est le système qu’on utilise pour les impressions : livres, flyers, packaging, affiches, etc. Vous savez, ce sont les fameuses couleurs des cartouches de votre imprimante (qui se vident toujours trop vite).

Les couleurs CMJN sont ce qu’on appelle une synthèse soustractive.

Quesaco ?

Vu que ce sont les couleurs primaires utilisées pour l’impression, chaque fois qu’on imprime une de ces couleurs (ou leur mélange pour faire d’autres couleurs) sur un support, on diminue la lumière de ce dernier. On soustrait donc de la lumière.

  • L’intérêt des couleurs CMJN pour votre marque

Tout comme pour le RVB, utiliser le CMJN à bon escient est essentiel.

Prenons un exemple, une fois n’est pas coutume.

Vous êtes une entreprise qui offre des formations en vidéo et souhaitez faire éditer un livre avec un titre en bleu vif, comme votre logo. Vous envoyez le fichier à l’imprimeur tel quel après l’avoir bien sûr bien peaufiné. Malheureusement, vu que l’imprimante imprime en CMJN et non en RVB comme le fichier que vous avez envoyé, le bleu vif n’est pas vif du tout…

Conseil : pour tous vos visuels destinés à être imprimés, créez-les directement en CMJN (évitez les conversions RVB vers CMJN après coup).

Le cercle chromatique

Le fameux cercle chromatique. Cet élément central de la théorie des couleurs ne sera sans doute pas sans vous rappeler quelques souvenirs d’école.

Cercle chromatique de la théorie des couleurs

La palette de couleurs du cercle chromatique se base sur les couleurs primaires du système CMJN : le bleu, le rouge et le jaune.

Enfin, ce qui furent les trois couleurs primaires avant qu’on ne les adapte en cyan magenta et jaune avec le développement de l’imprimerie.

Au fait, c’est quoi une couleur primaire ? C’est une couleur qu’on ne peut pas obtenir en mélangeant d’autres couleurs.

Nous avons donc 3 couleurs primaires. Auxquelles on ajoute 3 couleurs secondaires (vert, orange et violet), puis 6 couleurs tertiaires.

Pourquoi vous parler de ce fameux cercle chromatique ? Eh bien nous allons voir très concrètement comment l’utiliser maintenant.

Couleurs chaudes et froides

Le cercle chromatique est en fait une très bonne base utilisée par les designers et marketeurs pour créer une identité visuelle.

Première façon de l’utiliser : le diviser verticalement. Vous avez ainsi :

Les couleurs chaudes Rouges, oranges, jaunes Énergie, clarté, action, chaleur
Les couleurs froides Violets, bleus, verts Calme, paix, sérénité, froid

Intéressant non, ce que signifie chaque couleur ? Cela participe à votre identité de marque et vous positionne auprès de votre cible.

En apprendre plus sur les significations des couleurs

Couleurs complémentaires, analogues et triadiques

Voyons maintenant un autre moyen de jouer avec les couleurs pour créer un branding fort.

Couleurs complémentaires

Les couleurs complémentaires sont des couleurs opposées sur le cercle chromatique.

Elles ont l’intérêt de créer un contraste fort et qui marque.

Concrètement, ça peut être un logo qui utilise du rouge et du vert.

Logo Heineken en rouge et vert

Les couleurs complémentaires peuvent aussi servir à marquer une coupure, montrer qu’on parle d’autre chose.

C’est ce qu’a très bien compris Hubspot sur son site. La fameuse plateforme CRM utilise la théorie des couleurs. Le orange est la couleur principale, mais ils sont su intelligemment utiliser le vert pour une nouvelle section de leur page d’accueil :

Site Hubspot avec couleurs complémentaires

La section du haut en orange explicitait les différents outils et avantages, tandis que celle en dessous en vert est la preuve sociale avec notamment le nombre d’utilisateurs.

Couleurs analogues

Les couleurs analogues sont des couleurs qui sont les unes à côté des autres dans le cercle chromatique.

Cela plonge dans un univers et donne de la cohérence au branding.

C’est ce qu’a très bien réussi Lays sur son site internet avec les nuances de jaune, orange et rouge :

Site Lays en couleurs analogues

Les couleurs analogues fonctionnent ainsi : il y a une couleur dominante, ici le jaune, une couleur adjointe, le rouge et enfin d’autres couleurs pour les mettre en valeur. Cela crée un ensemble cohérent.

Couleurs triadiques

À l’image des couleurs complémentaires, les couleurs triadiques sont opposées sur le cercle chromatique. Mais comme on fonctionne avec trois couleurs, ce sont simplement trois couleurs équidistantes sur le cercle chromatique.

Ainsi, tout comme les couleurs complémentaires, elles créent un contraste fort. Chaque couleur est mise en exergue par les autres.

Logo Burger King avec couleurs triadiques

La preuve avec le logo de Burger King.

Voilà pour ce qui est des principes de base.

Par contre, il ne nous manquerait pas quelques couleurs dans tout ce que nous avons vu ? Où est donc le rose ? Et le marron ? Et le bleu pastel ? En fait, il semble en manquer un paquet.

C’est ce que nous allons voir maintenant avec les nuances de couleurs.

Les nuances de couleurs

C’est en jouant avec les nuances des couleurs qu’on crée ensuite toutes les autres couleurs de la théorie des couleurs. Vous allez voir, c’est assez simple.

La teinte

La teinte, ou hue en anglais c’est la couleur elle-même, que ce soit bleu, vert ou orange.

Ça ne vous explique pas les couleurs qu’il nous “manque” mais lors du design de votre site ou votre packaging, vous saurez de quoi on vous parle lorsqu’on dit teinte.

Les couleurs pures

Une couleur pure, c’est n’importe quelle couleur que nous avons vu jusqu’à maintenant, celles du cercle chromatique.

À l’inverse de celles que nous allons voir maintenant. Vous allez comprendre.

Les nuances

Une nuance de couleur, ou tint en anglais (à ne pas confondre donc avec la teinte en français qui est la couleur) est une couleur qu’on obtient en y ajoutant du blanc à une couleur pure.

Boîte Your Kaya rose

Ce peut être du rose obtenu en mélangeant rouge et blanc.

C’est aussi en ajoutant du blanc qu’on obtient les couleurs pastels, comme le bleu pastel par exemple.

Les tons pastels sont souvent utilisés pour créer des visuels féminins et épurés.

Les ombres

Les ombres, ou shades en anglais, d’une certaine façon sont l’opposé des nuances : au lieu d’ajouter du blanc, les ombres ajoutent du noir aux couleurs pures.

On obtient ainsi une couleur plus sombre.

Boîtes à vin sombres

Par exemple, vous ajoutez du noir à du rouge et obtenez ainsi du rouge bordeaux, moins pétant et lumineux mais aussi plus classe et sobre.

Les tons

Les tons, ou tones en anglais, eux, sont une façon d’atténuer les couleurs, de les désaturer en ajoutant du gris (soit du noir et du blanc).

Les couleurs perdent ainsi en intensité. Cela peut leur donner un côté vintage, plus terne et doux.

La saturation

La saturation est l’opposé des tons : une couleur saturée est une couleur pure et intense, sans aucun ajout de gris. En somme, ce sont les couleurs qu’on a vu au début.

Donc oui, une couleur pure est une couleur saturée.

La théorie des couleurs : 6 marques qui savent l’utiliser

Inspirons-nous maintenant de 6 marques qui maîtrisent la théorie des couleurs et que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

Le jaune : Ikea

Le jaune est une des couleurs les plus identifiables. Son avantage est que même avec une faible lumière, on le distingue.

Le jaune est utilisé pour représenter la gaité, l’optimisme et le bonheur.

Il permet aussi d’améliorer l’humeur et réduire le stress en donnant un boost d’énergie.

De nombreuses entreprises ont donc fait ce choix comme McDonald's, Amazon, Schweppes, etc.

Ikea a choisi d’utiliser le jaune pour donner ce côté jovial en couleur pure (ou saturée si vous préférez) pour bien le marquer.

Logo bleu et jaune Ikea

Vous remarquerez qu’il l’accompagne de bleu… Ce qui est un très bon complément ici car c’est la couleur du “sérieux”.

Voyons le bleu d’un peu plus près justement avec l’exemple de Packhelp (oui, c’est nous).

Le bleu : Packhelp

Le bleu est considéré comme étant apaisant, fiable et digne de confiance. On l’associe aussi à la sécurité. Bref, une entreprise qui l’utilise vous dit “vous êtes entre de bonnes mains”.

Vous comprenez maintenant peut-être mieux pourquoi Ikea l’a ajouté au jaune (ou bien le bleu est jaune sont juste du patriotisme, on ne saura jamais).

Dans tous les cas, il est donc logique de voir des entreprises du secteur financier l’utiliser : Banque Populaire, Axa, etc.

Elles disent ainsi à leur client : ne vous inquiétez pas, vous nous confiez votre argent, il est en sécurité, nous allons bien le gérer.

Mais il n’y a pas que le secteur banque et assurance qui peut utiliser le bleu !

Packhelp (nous) qui est une plateforme européenne pour concevoir et commander son packaging personnalisé a choisi un camaïeu de bleus : vous l’avez compris, on veut mettre en confiance nos clients.

Le rose : M0ther

Le rose, une nuance à base de rouge auquel on ajoute du blanc est la couleur de la douceur et la féminité.

Claquettes rose et boîte rose de la marque M0ther

Il n’est donc pas étonnant de voir que M0ther, une marque qui vend des produits de bien-être aux femmes enceintes l’ai choisie pour recouvrir tout son packaging et ses produits.

C’est radical, il n’y aucune autre couleur mis à part le blanc du nom de marque, c’est enveloppant et rassurant.

Le noir : Hydromel Cartel

Quand on pense noir, nous viennent à l’esprit tout de suite la classe, l’exclusivité, l’élégance et le mystère.

Carte Hydromel Cartel sur papier de soie personnalisé Packhelp

Et ça, Hydromel Cartel l’a très bien compris. Hydromel Cartel est un site qui vend des spiritueux haut de gamme et de quoi faire des cocktails.

Le “cartel” se retrouve dans l’exclusivité de la couleur noir et ; le côté haut de gamme des spiriteux dans le côté luxueux du noir. Bref, tout est raccord et la marque nous plonge dans son univers avec facilité.

Le rouge : Coca-Cola

Le rouge est traditionnellement la couleur de la passion, de la stimulation et de la chaleur, c’est la couleur la plus populaire dans le monde du marketing.

C’est une couleur qui conforte et pousse à agir.

Logo rouge Coca-Cola

Comment, en parlant du rouge, ne pas évoquer Coca-Cola ? La fameuse marque de soda utilise le rouge depuis 1890 et on sait l’enthousiasme que cette marque crée.

Quand on voit ce rouge, oui, ça donne envie d’agir et de prendre cette canette.

Alternance de couleurs : Loella

Une autre option plus originale est d’opter pour deux couleurs radicalement différentes et créer deux ambiances pour vos clients.

Boîtes et maquillage colorés Loella

C’est ce qu’a réussi à la perfection la marque de cosmétiques Loella avec ses collections :

  • Une dans les tons rouges et oranges très justement nommée “Girl on Fire” : les couleurs renforcent le nom. Ou l’inverse, on sait pas trop mais bref, l’effet est là. On imagine l’excitation et l’énergie que suscitent ces couleurs et ce nom.
  • Une dans les tons bleu et cyan, elle appelée Wild as the Ocean qui complète aussi très bien le nom. Ici c’est plutôt le déchaînement puissant de l’océan qu’on s’imagine.

La théorie des couleurs au service de votre marque

Le branding est essentiel à toute marque qui veut être un des leaders de son marché.

Coca-Cola, que nous avons évoqué, le montre bien. Mais c’est aussi le cas d’autres marques comme Nike ou Red Bull par exemple.

Et ce que ces marques fortes ont très bien compris, c’est que la couleur est un des outils les plus puissants de leur branding.

La couleur renforce les émotions de vos clients (confort, sérénité, excitation, etc.) et de votre cible, elles accroissent votre notoriété et attirent l’attention.

Bref, les couleurs influencent l’humeur et le comportement d’une personne de façon imperceptible et cela a un impact direct sur l’attention qu’ils portent à votre marque et comment ils la perçoivent.

Et par conséquent s’ils la désirent ou non.

Decor

Devancez vos concurrents. Recevez notre sélection de conseils & infos e-commerce et packaging.

check
Super!
Vous êtes maintenant inscrit!
Choose other country
Ce n'est pas ce que vous cherchez ? Aucun problème, on s'occupe de vous.

Recevez un devis personnalisé pour votre emballage


Obtenir mon devis
exit-intent-image