It seems you're in
Choose other country

La règle des 3R pour passer facilement à l’emballage éco-responsable

Pierre Grante
Pierre Grante | 9 min lu

Souscrivez pour rester à jour

check
Super!
Vous êtes maintenant inscrit!
subscribe-decor

Le monde du e-commerce ne serait rien sans les emballages et packagings qui acheminent les produits aux clients.

Et cet emballage doit répondre à deux impératifs : protéger suffisamment la marchandise lors du transport de par sa robustesse et offrir une expérience d’unboxing que votre client n’oubliera pas grâce à son design et la façon dont le produit se découvre.

Jusqu’à aujourd’hui, les matériaux en plastique ou carton non certifié mettant en danger les forêts faisaient largement le travail. Mais ça, c’était avant qu’on ne réalise l’impact catastrophique que ces emballages avaient sur l’environnement.

Grâce aux progrès réalisés dans la recherche en matériaux et dans l’ingénierie packaging, un mouvement d’entreprises s’est lancé dans la création de solutions d’emballages plus écologiques.

Des emballages éco-responsables, mais aussi adaptés à tous types de produits et opérations, le tout à un coût unitaire compétitif.

Mais qu’est-ce que l’emballage éco-responsable ? Et que viennent faire les 3 R là dedans au fait (oui, c’est toujours le sujet de l’article) ?

Dans les lignes qui suivent on vous explique

  • Ce qu’est l’emballage écologique
  • Que sont les 3 R et leur application à l’emballage

Qu’est-ce que l’emballage écologique ?

En deux mots, l’emballage écologique est un emballage qui réduit son empreinte sur l’environnement dans le temps.

Ensemble d'emballages éco-responsables en matériaux à base de végétaux

Cela peut se faire de différentes façons :

  • Composition : utilisation de matériaux entièrement recyclés ou de matériaux plus bruts
  • Processus de fabrication : minimiser son impact environnemental et celui de la supply chain en général (dont les émissions de CO2 notamment)
  • Réutilisabilité : concevoir une économie circulaire où le packaging est réutilisé et son cycle de vie allongé

Cela étant dit, il faut prendre garde à ne pas oublier les facteurs économiques et sociaux.

Pourquoi ?

Déjà parce que le packaging éco-responsable doit être rentable, sinon les marques seront réticentes à s’y mettre. Le coût d’un emballage écologique doit donc être compétitif par rapport à son équivalent non écologique (à base de pétrole par exemple).

Ensuite parce que lorsqu’on parle d’éco-responsabilité, tout n’est pas noir ou blanc. Malheureusement, il ne suffit pas de prétendre qu’un produit ou packaging est vert pour qu’il le soit.

Même sans chercher à faire du greenwashing et donc à tromper son marché cible, tout n’est pas si simple.

Un exemple concret : vous passez d’un sac d’expédition plastique à son équivalent en bioplastique, dont le “plastique” provient donc de végétaux. Écolo ? Oui, mais attention à ce que la culture des plantes utilisées pour concevoir votre packaging n'ait pas engendré la déforestation de forêts tropicales, provoquant également l'exode d’autochtones qui vivaient très bien sur place.

Pochette d'expédition en bioplastique pré-imprimée

N’hésitez donc pas à demander conseil à votre fournisseur packaging sur la façon dont celui-ci est conçu, l’origine de ses matériaux, etc.

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des professionnels du secteur de l’emballage, comme la Sustainable Packaging Coalition qui vous permet de connaître les certifications de certains produits et marques.

Une autre source à consulter est le Forest Stewardship Council, plus connu sous le nom de FSC. Ce dernier, comme le savez peut-être déjà, s'occupe de délivrer des certificats attestant de l’utilisation de bois provenant de forêts gérées de façon responsable.

Obtenez votre certificat FSC avec Packhelp ! Nos packagings en carton peuvent obtenir la certification FSC, demandez-la nous lors de l’élaboration de votre devis.

Si vous voulez en savoir plus sur l’emballage éco-responsable, on vous conseille de jeter un œil à notre page dédiée au packaging éco-responsable.

Mais que veulent dire les 3 R et qu’ont-ils à voir avec le packaging ?

Que sont les 3 R ?

Les 3 R, dans le domaine du packaging correspondent à “Réduire, remplacer, réutiliser. Si vous vous êtes déjà penché sur la question des 3 R, vous avez certainement entendu d’autres choses :

  • Que les 3R correspondent à “Réduire, réutiliser, recycler”. Et ce n’est pas faux, mais vous verrez pourquoi nous avons choisi les principes qu’on vous a détaillés à la place.
  • Qu’il existe aussi 5R dans le domaine du zéro déchet qui correspondent à “Refuser, réduire, réutiliser, recycler, rendre à la terre (“rot” en anglais, qui veut dire pourriture et correspond tout simplement au compost). Mais les 5R s’appliquent plus généralement à l’échelle individuelle alors que nous nous adressons à vous en tant qu’entreprise.

Mais à quoi servent les 3R ?

En fait, la règle des 3R est une ligne directrice qui vous aidera à passer plus facilement à l’emballage écologique.

Emballage réduit écologique

Voyons maintenant l’application des 3 R, réduire, remplacer, réutiliser, au packaging.

Les 3 R : réduire

Le premier des 3 R est de réduire votre packaging, en volume, en poids ou en nombre d’éléments.

S’il occupe la première place, c’est car il est le plus important de la règle des 3R.

Mais pas d’inquiétude.

Vous allez vite réaliser à quel point il vous paraîtra facile de réduire votre packaging une fois que vous le regarderez sous le prisme de son impact sur l’environnement. Vous verrez que certaines choses ne sont pas nécessaires, voire dans certains cas tout simplement nocives.

Revenir à l’essentiel en vous posant les bonnes questions sur le prix, la performance, la sécurité et le montage de votre packaging vous permettra bien souvent de le réduire facilement.

Dans l’industrie de l’emballage, on appelle ce processus “analyse de la valeur”, Il s’agit en l'occurrence de reprendre la conception de votre packaging à partir de zéro afin de réduire son empreinte écologique et son coût.

Vous voyez ce que fait Marie Kondo en désencombrant les maisons en reprenant tout à zéro ?

Eh bien c’est un peu la même idée, mais pour l’emballage.

Avez-vous vraiment besoin de ce rembourrage ? Quelle valeur apporte ce compartiment ? Votre boîte d’expédition a-t-elle besoin d’être si grande pour que vos produits tiennent, soient bien protégés et présentés ?

La réponse pouvait vous paraître évidente lorsque vous avez originellement pris ces décisions, mais en repartant de zéro avec l’environnement en tête, vous verrez les choses différemment.

emballage en carton pour l'envoi de vêtements

En tout cas soyez sûr que votre client, lui, verra la différence entre ce qui est nécessaire et ne l’est pas, en témoigne le scandale qu’avait déclenché Amazon il y a quelques années avec ses boîtes d’expéditions standard bien trop grandes.

Et si vous faites les choses correctement, votre client le remarquera aussi et aura plus de chance ainsi de vous être fidèle (or on sait que fidéliser coûte beaucoup moins cher qu’acquérir).

Le mieux dans tout ça ? C’est qu’un emballage réduit, signifie généralement des coûts réduits.

Voyons à présent deux exemples d’entreprises qui ont appliqué le premier des 3 R.

Amazon

On parlait il y a quelques lignes d’Amazon.

Le mastodonte du e-commerce affirme avoir réduit le poids de ses emballages d’expédition de 33% et éliminé 900 000 tonnes de matériaux d’emballage depuis 2015 grâce à son programme Frustration-Free Packaging.

Emballage réduit amazon

Pourtant, ce faisant, Amazon n’a pas réinventé la roue.

Le programme de réduction d’emballages s’appuie simplement sur un ensemble de standards qui promeuvent la réduction des déchets et l’utilisation d’emballages entièrement recyclables parmi son réseau de fournisseurs.

Concrètement, pour y parvenir Amazon s’est attaqué au problème du suremballage.

Ils ont ainsi demandé à ce que les articles arrivent au centre de traitement sans emballage extérieur supplémentaire inutile et dans une simple boîte prête à être scannée et expédiée au client final.

Rien d’extraordinaire ici et pourtant le résultat est là.

Amazon est simplement parvenu à réduire son packaging grâce à un regard neuf sur sa manière de faire et un peu d’analyse de valeur pour optimiser ses processus et faire des économies.

Raylo

À une échelle plus petite mais avec des résultats non moins satisfaisants, la start-up de télécom londonienne Raylo a réussi à réduire le poids de son packaging de 21% et son coût de 11% grâce à l’analyse de valeur.

Boîte en carton sur mesure pour mobile Raylo

Et cette démarche de réduction d’emballage pour le rendre plus écologique est tout à fait cohérente avec le business model de Raylo, puisqu’il est lui aussi éco-responsable.

La start-up télécom propose un service d'abonnement basé sur un écosystème circulaire dans lequel les utilisateurs louent des téléphones mobiles neufs ou remis à neuf et échangent leurs anciens téléphones contre une mise à niveau.

“Nous préférons nous associer avec des marques qui partagent nos valeurs d'éco-responsabilité [...] C'est aussi une des raisons principales pour lesquelles nous avons choisi Packhelp pour concevoir notre packaging ; nous avons de nombreuses valeurs en commun”

Grâce à l’accompagnement des ingénieurs packaging de Packhelp, Raylo a réussi à réduire le poids et les dimensions de leur packaging pour smartphone en :

  • Utilisant des inserts personnalisés et en adaptant entièrement les dimensions et formes de la boîte à chaque élément qui irait dedans. Cela a permis de supprimer tout espace inutile tout en assurant la sécurité des marchandises placées à l’intérieur.
  • Réduisant l’épaisseur du carton ondulé de 3 couches à 2 sans pour autant compromettre sa solidité pour l’usage concerné

Vous voulez en savoir plus sur la façon dont nous avons aidé la start-up londonienne à rendre son packaging plus écologique et efficace ? Lisez l’étude de cas Raylo.

Voyons maintenant le deuxième des 3 R.

Les 3 R : remplacer

Lorsque vous avez réduit votre packaging (ou que ce n’est pas possible), le deuxième des 3 R auquel vous attaquer est le remplacement du matériau de votre emballage.

La science des matériaux dans le domaine du packaging a fait d’énormes progrès au cours des dernières années.

Chaque matériau a en fait son équivalent éco-responsable, ne serait-ce que remplacer un packaging en plastique par un packaging en carton (pensez au jus de fruit par exemple !), ce qui, il faut en convenir, n’a rien d’innovant, et c’est pourtant une solution qui marche pour bien des produits.

Set d'emballages de base Packhelp avec sac d'expédition en bioplastique, boîte d'expédition et papier d'emballage

Bien sûr, de nouveaux matériaux innovants ont aussi vu le jour pour remplacer le plastique à usage unique issu du pétrole :

  • Amidon de maïs et de pomme de terre (acide polylactique, par exemple)
  • Algues rouges (agar, par exemple)
  • Fibres de cellulose
  • Résidus de tiges de canne à sucre (bagasse, par exemple)
  • Gluten de blé
  • Protéines de soja, lait et caséine

Cela étant dit, le plastique à usage unique à base de pétrole n’est pas responsable à lui tout seul de tous les dommages causés à l’environnement.

N’oublions pas que c’est aussi la responsabilité des gouvernements et entreprises de mettre en place un système de recyclage efficace et suffisant et notre responsabilité individuelle de trier les déchets correctement.

Dans tous les cas, le plastique à base de pétrole reste difficile à recycler dans bien des cas encore et il finit dans les décharges et l’océan ou ailleurs dans la nature.

Voilà pourquoi il est important de passer à un emballage à base de végétaux, que ce soit tout simplement le bois pour le carton ou le l’amidon de maïs pour le bioplastique.

Découvrez 6 solutions alternatives au plastique

En effet, un packaging à base de végétaux (que ce soit du carton ou du bioplastique) se décompose bien plus vite dans son environnement, sans y laisser de traces nocives (si l’encre et la colle sont aussi éco-responsables). C’est ce qu’on appelle un emballage biodégradable.

Emballage écologique Innocence Paris

Le carton, par exemple, met environ 4 semaines à se décomposer. Tandis que le plastique à base de pétrole met de 450 à 1000 ans pour se décomposer.

Penser à ce que va devenir l’emballage en fin de vie, c’est une chose, une très bonne chose même.

Mais il faut penser à l’ensemble du cycle de vie de votre packaging. Et donc s’intéresser également au sourçage des matières premières.

Dans le cas du carton par exemple, assurez-vous que le bois dont il est fait provient de forêts gérés responsablement. Pour cela, il existe des certificats comme le certificat FSC.

Astuce : si vous commandez chez Packhelp, vous pouvez demander la certification FSC lors de l’élaboration de votre devis. Explorez notre catalogue et demandez votre certificat.

Une fois n’est pas coutume, découvrons ensemble deux entreprises de dimensions différentes qui ont appliqué avec brio le deuxième des 3 R en remplaçant le matériau de leur emballage.

Ikea

Le roi des meubles en kit est devenu un leader du packaging éco-responsable au cours de la décennie passé grâce à des investissements R&D qui se chiffrent en millions d’euros dans l’emballage biodégradable et l’optimisation de processus.

Le résultat ? Ikea a divisé son utilisation de packaging par 2 depuis 2015.

La marque d’ameublement suédoise a lancé un emballage à base de champignons mycéliens en remplacement du polystyrène pour sécuriser les différents éléments à l’intérieur du carton. Grâce à cela, Ikea est parvenu à :

  • Réduire ses émissions de CO2 de 90%
  • Réduire le nombre de déchets qui finissent dans l’océan
  • Utiliser moins d’énergie lors de la fabrication

Comme quoi, la règle des 3R, c’est efficace non ?

Passons maintenant à un exemple d’une entreprise plus petite mais dont le résultat n’est pas moins impressionnant.

Snact

Snact est une start-up qui fabrique des snacks (vous l’auriez deviné) vegans et sans gluten avec que du fruit.

Pour son packaging, Snact s’est associée à Tipa, un spécialiste du packaging compostable.

Emballage compostable Snact

La marque de snacks a ainsi conçu un packaging à base de peaux de bananes qui a un double avantage :

  • Il utilise les peaux de bananes et a ainsi permis de sauver une partie des 1,4 millions qui sont jetées tous les jours au Royaume-Uni
  • Il est entièrement compostable

Quand on vous disait que le résultat était impressionnant…

Les 3 R : réutiliser

Enfin, découvrons le dernier des 3 R : rendre votre emballage réutilisable.

Il s’agit ici donc d’étendre son cycle de vie en trouvant une façon dont il peut être réutilisé pour éviter qu’il ne soit jeté immédiatement après réception.

Au rythme auquel croit le e-commerce, ça ne peut être qu’une bonne chose.

La réutilisation d’un emballage va de la transformation du fameux pot à moutarde en verre à eau au retour d’une boîte d’expédition pour l’utiliser pour un autre client.

Le minimum que votre marque puisse faire en termes de réutilisation donc, c’est de concevoir un emballage d’expédition qui pourra être réutilisé pour que les clients puissent retourner leur article.

Chaque année, ce sont environ 17 milliards d’articles qui sont retournés dans le monde.

Imaginez donc l’impact que vous pouvez avoir.

Votre packaging doit donc être suffisamment robuste et pouvoir être à nouveau fermé facilement. Commandez donc un emballage avec une double bande auto-adhésive : une pour l’expédition, une pour l’éventuel retour client.

Vous êtes ainsi sûr de marquer des points dans l’expérience client et de faire un pas pour la planète.

Boîte postale en carton sans impression blanche avec double bande adhésive

Notre boîte carton d’expédition par exemple, existe justement avec une double bande adhésive et est faite de carton ondulé robuste. Parfaite pour retourner un produit.

Une autre idée d'emballage réutilisable qu'on voit un peu partout : le fameux tote bag. Il a un double avantage :

  • Il est réutilisable quasiment à l'infini : sa solidité, son coté pratique et esthétique font qu'on le réutilise très souvent sans avoir besoin d'un nouvel emballage
  • Il fait votre pub : vos clients se feront une joie de l'utiliser pour faire leurs courses et bien plus encore et afficheront ainsi votre marque partout

Tote bags avec impression noire

Alors si on s'intéresse au cycle de vie du tote bag pour s'assurer qu'il est bien éco-conçu, on réalise qu'il y a un léger bémol : sa production en coton consomme beaucoup d'eau et de pesticides. Voilà pourquoi chez Packhelp on vous propose un tote bag au choix en coton biologique ou en textiles recyclés.

Découvrir le tote bag

Une fois encore, voyons deux entreprises qui ont su appliquer avec succès le dernier des 3 R en rendant leur packaging facile à réutiliser.

H&M

Fin 2020, la marque de fast fashion suédoise a lancé un système de packaging multimarques innovant pour les plateformes e-commerces H&M, COS, ARKET, Monki et Weekday.

Nouveau packaging H&M écologique
Crédit : fashionnetwork.com

Même si H&M est régulièrement dénoncé pour son greenwashing (à juste titre d’ailleurs), rien n’est jamais tout blanc ou tout noir. Et son nouveau système d’emballage a plusieurs avantages :

  • H&M a abandonné son emballage en plastique pour un emballage en papier kraft certifié provenant de forêts gérées durablement.
  • Elle a pris en compte la réutilisabilité de son packaging en limitant son branding : elle utilise des étiquettes brandés (étiquettes qui changent pour chaque marque donc) qui peuvent être facilement retirées, ce qui permet au client d’utiliser les sacs ou boîtes H&M pour un autre usage
  • La flexibilité est intégrée au système, car les messages de la marque et les campagnes peuvent être facilement mis à jour en remplaçant simplement les étiquettes plutôt que l'emballage lui-même, ce qui leur permet également de réaliser des économies.
  • H&M optimise ses coûts car cette solution polyvalente de packaging permet de consolider la production, l’inventaire et la distribution du packaging à toutes ses marques

L’autre marque que nous allons découvrir, plus petite, est cliente de Packhelp et son idée de réutilisation du packaging est particulièrement brillante.

Monday’s Child

Monday’s Child, une marque de robes pour petites filles cliente de Packhelp a conçu une boîte en carton tout particulièrement ingénieuse : non seulement son branding ajoute au côté féérique de l’unboxing mais c’est aussi une boîte réutilisable.

En effet, non seulement son packaging fait office de boîte d’expédition pour les robes, mais aussi de maison de poupées une fois entre les mains de la petite fille.

Packaging sur mesure de la marque D2C Monday’s Child

La boîte conçue par Monday’s Child cumule donc les avantages :

  • Elle est écologique car réutilisable et ne finit pas à la poubelle juste après réception
  • Elle améliore considérablement l’expérience client

Magique, non ?

Le packaging écologique et les 3 R

Pour vous aider à passer au packaging éco-responsable en suivant la règle des 3R, voici 6 points à retenir :

1) Reprenez tout à zéro

Examinez vos besoins packaging en partant de zéro et demandez-vous si certains éléments peuvent être supprimés, remplacés par une alternative plus écologique ou réaffectés à un autre usage.

2) Faites-vous accompagner dans votre transition

Contactez votre fournisseur d’emballage (comme Packhelp) ou les différents acteurs du secteur du packaging (comme FSC) pour vous aiguiller dans votre transition vers un packaging écologique.

3) Pensez au cycle de vie de votre emballage

Considérez votre packaging comme plus qu’un simple moyen de transporter vos biens. Pensez à tout le cycle de vie de votre emballage et aux moyens de lui donner une deuxième vie (réutilisation, recyclage, etc.).

4) Éliminez le superflu

Supprimez les emballages inutiles et passez au packaging sur mesure afin de réduire l’espace vide, le rembourrage inutile qui en découle tout en maintenant vos produits en sécurité.

5) Passez au recyclable

Fixez-vous des objectifs concrets pour passer à l’emballage recyclable.

6) Aidez vos clients à être plus écolos

Informez vos clients sur comment recycler ou réutiliser leur emballage

Alors, prêt à sauter le pas ?

Passer à l’emballage écologique grâce aux 3 R est facile avec Packhelp : la plupart de nos packagings sont faits de matériaux recyclés et sont biodégradables. Nos spécialistes sont là pour vous accompagner lors de votre transition.

Découvrir nos emballages

Vous voulez plus de conseils pour passer au vert ? Téléchargez notre ebook gratuit pour rendre votre e-commerce éco-responsable (en anglais seulement) !

Télécharger le e-book

Decor

Devancez vos concurrents. Recevez notre sélection de conseils & infos e-commerce et packaging.

check
Super!
Vous êtes maintenant inscrit!
Choose other country
Ce n'est pas ce que vous cherchez ? Aucun problème, on s'occupe de vous.

Recevez un devis personnalisé pour votre emballage


Obtenir mon devis
exit-intent-image